Véritables valeurs refuges, les œuvres d’art sont devenues plus que jamais des investissements fiables. L’art offre de nombreux avantages fiscaux pour les entreprises, mais plus que ça, c’est une solution de placement et de rendement attractif.

Les professionnels peuvent donc acquérir des œuvres d’art et en déduire le prix d’acquisition de leur résultat imposable à hauteur de 20% par an pendant 5 ans. Ce type d’investissement à l’avantage de ne pas se déprécier dans le temps et même de valoriser l’actif de votre société.

L’acquisition d’œuvres d’art doit répondre à certaines conditions :
– Achat d’une œuvre originale d’un artiste vivant,
– L’œuvre doit être exposée durant toute la durée de la défiscalisation (5 ans) dans un lieu accessible du public, des salariés ou des clients,
– Plafond de la déduction fiscale fixé à 0,5% du chiffre d’affaire annuel,
– Ouvert aux entreprises soumises à l’impôt sur les sociétés ou à l’impôt sur le revenu dans la catégorie des BIC.

Pour vous aider à concilier coup de cœur artistique et intérêts financiers, nous mettons notre connaissance du marché et de l’histoire de l’art à votre service. Contactez-nous pour des conseils personnalisés.

Exemple

Si un chiffre d’affaire de 500 000 €, alors plafond déductible de 2 500 € (soit 0,5% du CA).
Pour une œuvre vendue 6 000 €, alors amortissement de 1 200 € par an pendant 5 ans (soit 20% du prix d’acquisition).

Entreprise assujettie à l’IR :

1 200 € x 22,3% (taux BIC prestations de services) = 367,95 € par an
1 200 € – 367,95 € = 832,05 € x 45% (exemple taux max. tranche marginal d’imposition) = 374,42 €
soit un total de 367,95 € + 374,42 € = 742,37 € x 5 ans = 3 711,85 €
Après déduction fiscale, l’œuvre aura été acquise pour un montant de :
6 000 – 3 711,85 = 2 288,15 €

Entreprise assujettie à l’IS :

1 200 € x 27,5% (taux 2021 si CA > 250 000€) = 330 € par an
soit 330 € x 5 ans = 1 650 €
Après déduction fiscale, l’œuvre aura été acquise pour un montant de :
6 000 – 1 650 = 4 350 €